samedi 15 juin 2013

Un monde de filles : Relations longues distances ... #1


Coucou tout les filles (et aussi les garçons pour ce sujet),

J'ai eu envie aujourd'hui de vous parler de " Relations Longue Distance ". On me demande souvent, comment j'ai fait pour rester loin de mon chéri, si cela n'avait pas été trop difficile ... Et même aujourd'hui, lorsque je repenses à tout cela, je me demande comment je ferais aujourd'hui si cela devait se reproduire. Je crois que je n'en serais pas capable ... Bref je vais essayé au travers de cet article du jour, de vous parler un peu plus de mon point de vue sur les relations longues distances .... 

Mais je commencerais tout d'abord cet article par revenir un peu sur mon expérience personnelle. 

 
Comme beaucoup d'entre vous le savent, je vis aujourd'hui à Baltimore, dans le Maryland, aux États Unis. Mais ce que peu de personnes savent, c'est ce que j'ai pu traverser et ressentir pendant le temps où, j'ai dû être loin de mon chéri.

La première fois que nous avons été séparé par la distance, était d'Août 2010 à fin Décembre 2010. Soit presque 5 mois sans se voir. Au début, c'était pas trop difficile, mais après quelques semaines, j'ai eu de plus en plus de mal à être loin de lui.

Heureusement qu'internet était là, même si Monsieur n'est pas un grand fan et n'y était presque jamais ... Skype a aidé pendant un certains temps mais est vite devenu ingérable. J'ai commencé à déprimer, à pleurer tout le temps, à l'appeler tout le temps ce qui n'aida pas notre relation, puisque lui préférait gérer la distance sans trop de contact téléphonique ou internet. Pourquoi ? Parce que cela lui faisait plus de peine qu'autre chose. Du coup, on c'est pas mal engueulé  pendant ce long moment sans se voir. Parce qu'après un petit temps la communication avait du mal à se faire entre nous, et les 6 heures de différences entre nos pays, n'arrangeaient pas les choses.

Ce qui aida un peu plus, fut le moment où mes parents m'ont acheté en cadeau de fiançailles/mariage, un billet d'avion pour aller le voir. Il y avait enfin un jour précis où nous nous reverrions. C'était un peu plus facile à gérer pour nous, de pouvoir faire un petit décompte et se rendre compte que nous n'étions plus si loin de nous revoir.


Je suis donc retourner le voir après Noël. C'était le bonheur fou :) Je suis rester aux États Unis pendant trois mois (la limite autorisé en tant que touriste). J'ai pu ainsi préparer un peu le mariage, trouver ma robe ... C'était vraiment très bien :) même si ces trois mois sont passé à une vitesse folle. Beaucoup plus rapide que les premier trois mois à mon retour en France ...

Je suis rentré en France fin Mars 2011 et là j'ai pu m'occuper un peu plus de mes préparatifs de départ, du visa ... et ce fut en juin 2011 que j'ai repris l'avion, cette fois ci définitivement pour le rejoindre et devenir sa femme.

Les moments de séparations n'ont pas été faciles du tout. Mais je penses que lorsqu'on a un projet précis en tête ou des dates précises, cela aide à tenir le coup un peu plus. La première fois, je ne savais pas du tout quand je le reverrais, et c'est ce qui a dû me rendre plus que folle. La deuxième fois, j'ai été plus sereine, même si ce n'est toujours pas simple d'être loin, je savais que je le verrais bientôt, et pour passer le reste de ma vie avec lui, du coup, cela à rendu la situation beaucoup plus gérable.


Avant d'être séparé par la distance de l'homme ou la femme de sa vie, il faut en parler. Il ne faut vraiment pas attendre de se retrouver devant le fait accomplit pour parler de la séparation. Il est très important de pouvoir se confier l'un à l'autre sur ce que l'on pense de cette distance, si l'on sait déjà qu'on pense que cela ne marchera pas ou si au contraire on envisage de faire différentes choses pour entretenir la relation. Parce que si vous vous retrouvez du jour au lendemain dans la situation, et que vous ne savez pas comment l'autre voit les choses, vous allez devenir très parano. Vous demandant toutes les minutes si la personne pense encore à vous, ce que la personne fait ... La communication avant et pendant est très important.

Si vous avez l'occasion, avant la distance de mettre au point un système de visite (plus ou moins fréquentes selon de la distance) faite le, cela aide vraiment énormément, d'avoir une date (plus ou moins précise) en tête. Si vous savez que vous allez revoir votre chéri(e) tous les week ends, tous les deux week ends ... cela aide vraiment à faire passer le temps un peu plus vite, que de ne pas avoir aucune date.



  • COMMUNICATION 
 Il est là encore très très important de communiquer le plus possible. Pas forcément en vous appelant tous les jours, plusieurs fois par jours, mais en vous confiant l'un à l'autre sur ce que vous ressentez. Je sais que moi j'avais besoin d'entendre la voix de mon chéri tout le temps. Et j'avais du mal à comprendre que ce n'était pas le cas pour lui. Au début, je l'avais vraiment très très mal pris, qu'il ne souhaite pas me parler autant que moi. Mais après une grosse dispute, il m'avait confié que cela lui faisait plus de mal de m'entendre tous les jours que du bien. Et cela m'a fait beaucoup plus réfléchir. S'il ne m'avait jamais confié cela, je penses qu'on aurait fini par se disputer tellement, que cela aurait peut être été la fin de notre histoire, à cause d'un manque de communication. Mais heureusement pour nous, nous avons su nous parler, et nous confier l'un à l'autre pour en ressortir encore plus fort de cela.
Il faut donc trouver la meilleur façon d'être ensemble malgré la distance. Que se soit le téléphone, la webcam, les emails ou les lettres, vous devez trouver ce qui vous correspond le mieux à tous les deux. Il ne faut surtout pas qu'un se sente plus frustrer dans la relation que l'autre, ou cela finira mal.


Je ne veux pas faire un article de trois kilomètres de long, c'est pourquoi, pour ce premier article, je vais tout simplement en arrêter là. Mais je reviendrais la semaine prochaine sur  "Comment entretenir sa relation longue distance ?"

J'espère que cela vous a plu et je vous donne rendez vous samedi prochain ...

Gros gros bisous 
Pauline


2 commentaires:

pauline2 a dit…

Outch .... pour le moment je sais pas quoi dire, a part que dans 5 semaines ce sera mon tour, je vais voir comment ca va se passer !!

Paulineetoile* a dit…

Ce n'est pas toujours facile. L'avantage que tu as c'est que tu seras toujours en Europe, et que vous n'aurez qu'une petit heure de décalage horaire :) Cela va pas mal vous aider je penses :)