lundi 24 juin 2013

Désolé :/

Coucou, 

Petit message rapide depuis mon telephone. Je n ai pas eu Le temps de faire un article. Nous avons eu un week end chargé et depuis hier aprèm je suis malade :/ du coup ce n est pas cool ! Je vais travailler aujourd'hui Donc je ne sais pas comment je serais après ! Bisousssssss


samedi 22 juin 2013

Un monde de filles : Relations longues distances ... #2


Coucou tout le monde,

La semaine dernière je vous ai parlé de relations longue distance amoureuses, et j'ai fait parlé un peu plus de mon histoire avec mon chéri. Mais il n'existe pas que les relations longue distance amoureuses dans la vie. Parce que parfois, lorsque l'on se retrouve avec son chéri, on commence à vivre d'autres formes de relations longue distance. Je vais donc dans cet article vous parler de la relation longue distance avec la famille et celle avec les amis. Qui, là encore, n'est pas toujours aussi facile à gérer.


1) Famille :
Lorsque l'on choisit de partir rejoindre son ou sa chéri(e), cela veut presque toujours dire que nous allons quitter nos parents, notre famille pour celui que l'on aime. Pas que nous n'aimons pas nos parents, mais vous comprenez. C'est ce que j'ai fait et ce n'est vraiment pas toujours facile d'être loin, parce que ce vous n'avez plus une seule personne qui vous manquent mais plus. Pour ma part c'est tout simplement ma famille entière qui me manque tous les jours. Avant de partir loin d'eux, il faut bien se dire que vous allez manquer tout un tas de choses, de moments de leurs vies que vous ne retrouverez jamais, et ceci n'est pas simple à vivre sur la longueur.


2) Amis :
Les relations longues distances avec vos amis est un peu similaire de celles avec votre famille. Tout dépends du niveau d'amitié que vous avez. Personnellement en partant rejoindre mon chéri, mais un peu avant en partant en tant que fille au pair, j'ai pu découvrir que certaines de mes relations amicales n'étaient que du vent. Et d'autres se sont révélées beaucoup plus importantes que ce que je ne pensais avant. Mais encore une fois, ce n'est pas facile de garder contact régulièrement avec tous vos amis, parce que mélangé à votre famille, cela fait énormément de monde qui vous manque et avec qui garder contacts.


3) Garder le contact avec tout le monde :
 C'est la chose la plus difficile à faire. Mais il existe tout un tas de méthode pour garder le contact : Par internet, par téléphone ou encore par courrier. Mais le plus dure n'est pas le moyen de garder le contact, c'est tout simplement, garder la patience, la motivation de le faire. Surtout dans les moments de déprime. Je ne suis pas très doués pour cela non plus depuis un moment. Je n'arrives plus à me remettre à correspondre aux gens. Je dois vraiment le refaire parce qu'après tout, se sont mes amis, ses sont les membres de ma famille, ils méritent tous que je fasses un effort pour eux. C'est moi qui suit partit et qui nous a tous mis dans cette situation. 



4) Réponse à une question qui m'a été posé plusieurs fois : 
J'ai eu au fil du temps, des questions de certaines personnes concernant la distance, je vais essayé d'y répondre ici :) 

Julie P:
Comment gères-tu ta relation avec tes amis restés en France ? Prennent-ils régulièrement de tes nouvelles ou est-ce toujours à toi d'aller vers eux ? (tu l'auras compris moi les 3/4 de mes potes me parlent pas si je ne prends pas le temps d'aller vers eux).
 Alors ce n'est pas facile d'être loin comme tu l'auras vu. Lorsque j'étais au pair, c'était un peu pareils pour moi, mais j'ai essayé d'envoyer des courriers ou de répondre à mes amis. Les personnes qui ne m'ont jamais reparlé ou encore qui m'ont beaucoup plus parler parce que j'étais aux USA, je les ai rayés de ma vie. J'ai réussit à garder que très peu d'amis mais au moins je sais pourquoi nous sommes amis. Fais peut être l'effort d'aller vers eux une nouvelle fois et si rien ne se passe ne donnes plus de nouvelles et tu verras bien les personnes qui s'intéressent à toi, ceux qui s'intéressent aux USA et ceux qui s'en fiche. Tu apprendras à faire la différence et à garder les plus importants avec toi :)  

Voilà c'est tout pour le moment, si vous avez des questions sur les relations longues distances n'hésitez pas à me les envoyer et je ferais surement un autre article sur tout ça :) Si vous etes aussi dans une situation similaire n'hésitez pas à partager votre expérience. 

Gros gros bisous 
Pauline

vendredi 21 juin 2013

Au Pair Mode D'emploi ... #3



Coucou tout le monde,

Un fois que vous êtes sure de vouloir partir comme jeune fille l'une des autres étapes à franchir est de choisir " Où " vous voulez partir. Vous connaissez peut être déjà la réponse mais parfois cela peut être un peu conflictuel. Il faut donc se poser, là encore, quelques petites questions si vous avez des petits doutes sur la destination ... 


1) Pourquoi est ce que je souhaites partir ? 
Beaucoup de jeune fille au pair qui partent dans ce genre d’aventures le font afin de progresser dans une langues. De devenir presque bilingue si ce n'est complètement. D'autres le font pour découvrir une nouvelle culture, des paysages ... En vous posant déjà cette question, vous pouvez trouver votre destination. Pour des langues plus populaires telles que l'anglais et l'espagnol, il peut être un peu plus difficile de se décider. Par exemple pour l'anglais il y a l’Angleterre, le Canada, les États-Unis, l'Australie ... Il faut donc d'une se demander ce que l'on aimerais bien voir pendant notre année. Et ensuite il faut se poser la question suivante ... 

2) A qu'elle distance puis-je partir loin de ma famille, de mes amis, de mon pays ? 
Je sais que je vous ai déjà dit de réfléchir à cette question dans la deuxième partie de " Au Pair Mode D'emploi ", mais est ce que vous vous sentez de partir à des milliers de kilomètres ? Ou est ce que vous pensez que par exemple rester en Europe serait plus simple ??? C'est une chose à laquelle vous devez vraiment réfléchir. Par exemple moi, pour partir au pair aux États-Unis, j'ai réfléchit un peu avec l'Angleterre, mais je voulais vraiment voir lest États-Unis et je me sentais capable de partir aussi loin. Du coup, j'ai enlevé de ma tête l'Angleterre assez vite. Mais je sais que ce qui me faisait bien hésiter était la distance, l'Angleterre permettait en cas de cafard de rentrer un week-end de temps en temps, les États-Unis, pas vraiment ... Si vous savez que vous n'êtes pas prêts pour cela, rester proche de la France.

3) Je suis sure de moi, qu'elle est l'étape suivante ?
Une fois que vous êtes sure de vous à 100%, vous vous devez de faire le tour des différentes agences qui proposent le programmes. Il y en a énormément. Vous pouvez donc vous rendre sur internet et chercher un peu partout le nom d'agences, proches de chez vous (oui il faudra vous y déplacer) et regarder un peu ce que les gens en disent. Cela peut vous être d'une grande aide de savoir ce que les gens en pensent. Ensuite allez visiter les sites web des agences, afin de voir leurs critères vous concernant, ce qu'ils vous offrent en échange ... Ce que j'avais fait moi personnellement, c'est que j'avais regardé si les agences faisaient des réunions d'informations, ce qui étaient le cas. Je suis donc allé dans certaines pour m'aider à prendre ma décision. 




Je vous parlerais dans la prochaine série de " Au Pair Mode D'emploi " des étapes à suivre pour s'inscrire dans une agence au pair :) Je suis désolé de ne pas le faire dans cet épisode, mais d'une il est un peu tard, et je me lève très tôt demain pour le travail et de deux, je ne veux pas tout vous révéler d'un coup. :) 

Merci pour votre lecture, et gros bisous 
Pauline

jeudi 20 juin 2013

Etats-Unis : Vos questions, mes réponses ! #1

Coucou tout le monde,

Me voici donc avec une nouvelle rubrique :) J'en avais parlé il y a deux semaines, et j'ai donc eu depuis, quelques questions auxquelles je vais tacher de répondre du mieux que je peux :). Je tiens à ré-préciser, que la rubrique s'appelle, vos questions, mes réponses, tout simplement parce que ce ne seront des réponses et points de vus personnel et que peut être d'autres personnes répondrait différemment aux questions.

C'est donc partit :)

Je vais essayé de départager les questions sous formes de sous catégories, ainsi avant même le lire les questions et leurs réponses, vous saurez de quoi cela peut parler.



TRAVAIL
  
Noémie L:
- Comment se passe un entretien d'embauche lol? À partir de quel âge peuvent-ils commencer à travailler ? Est-ce que les jeunes peuvent trouver un petit emploi après les cours par exemple ? Quelles sont les horaires d'une journée type d'un salarié (ça doit pas être du 35h par sem lol)

Ma réponse : Alors je n'en ai eu qu'un seul depuis que je suis arrivé aux USA :) Mais je vais essayer de parler aussi de l'entretien d'embauche de mon mari. Alors pour moi j'ai postuler un soir sur le site internet du magasin Target, j'ai été appelé pour un fixer un rendez vous pour un entretien le lendemain, ensuite j'ai eu un entretien avec trois différentes personnes avant qu'on ne m'offre un job.

Pour mon mari, il a postulé pareils que moi, et à eu un coup de téléphone, et ensuite il a eu une date d'entretien. Il a été une première journée pour un premier entretien un peu moins formelle, pour voir s'il était près pour le " vrai " entretien. Ensuite il a du retourner une autre journée pour un entretien avec cette fois ci, trois personnes étaient dans la pièce et lui ont posé des questions à tour de rôle. 

Ensuite tous les deux, nous avons eux pareils, test de drogue à aller faire rapidement (moins d'une journée pour le faire) et une recherche gouvernemental (background check) sur nous pour voir si on a pas des bêtises impayés qui pourrait nous empêcher d'avoir le travail.

Ah mon travail cela a changé depuis fin de l'année dernière, les gens postule, nous les trions selon différents critères et ceux qui passe le tri sont appelé pour avoir un entretien. Pour le premier entretien, il s'agit d'un entretien téléphonique avec un chef d'équipe, ils ne viennent plus au magasin, comme j'avais fait. Et s'ils passent se premier entretien, ils obtiennent cette fois ci un rendez vous au magasin pour un entretien en personne avec un responsable. Et ensuite, s'ils sont engagés, ils ont une proposition d'embauche avec moi et ensuite pareils test de drogue et recherche sur la personne.

Où je travailles ils doivent avoir minimum 16 ans pour postuler au magasin. S'ils sont engagés, ils ont des règles à suivre. Pas le droit de travailler plus de 5h par jours pendant la semaine et pas plus de 7 pendant le week end. Et surtout pas plus de 20/25h de travail par semaine. Ils doivent également avoir l'autorisation de leurs parents mais aussi de leurs écoles. 

Alors tout dépends d'où vous travaillez :) Moi par exemple, à mon travail on essaye de garantir 20h par semaine à chaque employé (sauf s'ils demandent moins), tout le monde est engagés à mi temps pour ainsi honoré au mieux ces 20h par semaine. Moi dans mon poste, comme nous ne sommes que deux personnes pour un gros niveau de travail, nous sommes garantit de nos 40h par semaine. (pour le moment je suis toute seule, mais je n'ai pas le droit de travailler plus de 40h par semaine à mon travail.). Au travail de mon mari, il y a trois différents horaires de travail, un premier : 6h à 14h, ensuite 14h à 22h et ensuite 22h à 6h. Mon mari les a tous fait, il est du premier maintenant. Il travaille donc comme moi, 8h par jour, 40h par semaine. Sauf qu'il est autorisé (et souvent obligé) de travailler plus de 40h par semaine, en travaillant le week end au lieu d'être en repos. Donc parfois il fait des semaines sans repos à 56h par semaine. Pas simple tout ça :) 
 

SANTE

Julie E:
Moi je me pose pas mal de questions sur la santé, comment sa se passe, le coût de tout ça ...

Ma Réponse : Alors je ferais peut être un grand article sur le système de santé aux États Unis, mais je ne m'y connais pas encore énormément pour vous en parler en détails. Donc je vais parler juste de ma situation personnelle face à cela. Donc nous avons une assurance santé par le travail de mon mari. Souvent aux USA lorsque vous travaillé dans une entreprise vous devenez à un certain moment éligible pour avoir une assurance santé en partie payée par votre travail. 

Comme Gene travaillait déjà et que je ne pouvais pas travailler tout de suite, il m'a mit sur son assurance dès que nous avons été mariés. Nous sommes donc à son assurance :) qui s'appelle : Cigna ! Il ne sont pas trop mal mais ce n'est pas non plus la meilleure assurance du monde ... Comme mon mari travail à McCormick, il a eu les réductions employé pour cette assurance qui est en partenariat avec McCormick. Du coup nous payons 70 dollars par semaine, donc 280 dollars par mois pour notre assurance. 

Nous payons 25 dollars de notre poche pour aller voir un médecin, 50 dollars si c'est un spécialiste, et ensuite les coûts varies selon ce qu'on a à faire. Par exemple mon mari et moi avons un problème de Thyroïde. Nous devons donc faire des prises de sang tous les 3/4 mois et prendre des médicaments tous les jours. Pour cela nous payons générlament 17 dollars pour la prise de sang, et 10 dollars pour 3 mois de médicaments. Ce qui est pas trop mal quand même. J'ai trouvé une spécialiste que je ne payes que 25 dollars et pas 50 dollars. Parce qu'ici les médecins choisissent les assurances qu'ils acceptent de prendre. Si vous n'êtes pas sur la liste vous allez payer beaucoup plus cher. 

Sinon autre petite chose, un bilan sanguin complet chez le médecin peut vous coûter 200 dollars voir plus selon le médecin, et récemment l'assurance santé que nous avons, nous a fait faire une prise de sang complète. C'était gratuit pour mon mari mais pour moi qui ne travaille pas à McCormick j'ai du payer 120 dollars. Ce qui n'est pas vraiment énorme quand vous savez que chez un médecin c'est au moins 200 dollars pour les même tests.  

Je ne peux pas en dire plus malheureusement sur ce sujet et je ne veux pas dire de bêtises mais voilà pour nous comment cela se passe :)



MODE DE VIE

Valentine G :
Les gens sont- ils ouverts? Nous accueillent t-ils facilement où sont ils chauvins?
Pourquoi ne se font-ils pas la bises?

Ma réponse : Alors je trouves personnellement que les américains sont beaucoup plus ouvert d'esprit d'un point de vue générale. Quand on vois le nombre de différentes nationalités qui s'y trouvent, les différentes religions, je trouves vraiment qu'ils sont beaucoup plus ouverts d'esprits :) 

Alors encore une fois d'un point de vue générale je les trouves très accueillant. Il est rare que je n'ai pas été bien accueillit partout où j'ai pu aller. Ensuite, se n'est pas toujours très sincère. J'ai du mal à expliquer cela, mais parfois j'ai l'impression qu'ils s’intéressent à vous 5 minutes et ensuite plus rien. C'est un sentiment assez difficile à expliquer, mais généralement ils sont très accueillant. 

Alors j'ai demandé à mon mari, il me dit juste que pour lui c'est une question d'habitude de ne pas se faire la bise mais de se prendre dans les bras. Mais je me rappelles une fois avoir entendu que c'était pas hygiène. Parce que les joues se touchent et que l'on se retrouve proche du visage et donc attraper tous les microbes de l'autre. En se prenant dans les bras, on est pas obligé de se toucher comme on le fait pour une bise et donc être plus loin du visage. Je ne sais pas si c'est vrai, mais j'ai déjà entendu cela :)

NOURRITURE

Sarah E:
Est ce que les américains mangent vraiment mal ou c'est que des stéréotypes? 

Ma réponse : Alors je dirais ni l'un ni l'autre. Comment expliquer cela. Il est vrai qu'aux USA il y a beaucoup plus de fast-foods qu'ailleurs, et de tout. Lorsque mon frère est venu il voulait nous faire la cuisine, étant un sous chef en France, et bien il a été très surpris de voir le prix des viandes et des légumes dans les magasins. Il nous a donc confié qu'il comprenait beaucoup plus pourquoi les gens mangeait beaucoup dehors (restaurant, fast-food) au lieu de faire à manger et surtout des choses bonnes pour la santé. Du coup moins vous avez d'argent ici, moins bien vous mangez. 

Je ne dirais pas concrètement que les américain manges des frites et burgers tout le temps, mais ils sortent beaucoup plus et souvent la cuisine que l'on mange en restaurant ou fast-food est beaucoup plus grasse que celle de la maison. Tout le monde c'est ça. En tous cas, si on compare avec la France où nous possédons très peu de fast-food, ici c'est à chaque coin de rue un différent lol S'ils ne sont pas tous les uns à côtés des autres lol.




DIVERS

Noémie L:
 - Que pensent les américains des français/françaises? On m'a dit que quand un ou une francais(e) parlait anglais, l'accent français était apprécié et faisait craquer les américains ;-) lol un cliche peut-être ? 

Ma réponse : Beaucoup de gens semble aimer les français. Mon mari n'avait pas vraiment d'opinion sur les français avant de me rencontrer ne connaissant personne de France et surtout n'ayant jamais pensé à cela. Il m'a juste dit que la seule image que beaucoup d'américain on se trouvent dans les films. Et j'avoue avoir regardé pas mal de films où à un moment les personnages allaient en France et franchement je n'aime jamais lorsqu'ils vont en France lol parce que c'est pas une image très flatteuse. Dans les films ont est souvent rudes, méchants, pas très avancé niveau technologie et rustiques. Donc c'est pas vraiment très flatteur. Mais à chaque fois que je suis allé quelque part les gens étaient contant et très curieux d'en savoir plus sur la France.

Pour l'accent, Oui souvent ils aiment beaucoup entendre l'accent français. C'est très exotique :) Et oui, beaucoup d'homme aime entendre une fille avec un accent européen et surtout français. :)


Sarah E:
Quelles sont les choses qui ton le plus choquer aux États Unis (style la pauvreté et le luxe qui cohabite ou des choses comme ça) ?

Ma réponse : Alors c'est un peu difficile de répondre à cette question pour la simple et bonne raison que j'ai dû m'habituer à ces choses lol. Mais sûrement la grandeur des villes, des buildings ... J'ai remarqué ici que c'était soit l'un soit l'autre, qu'il n'y avait pas de juste milieu, soit trop grand, soit trop petit, soit pas assez, soit trop, soit riche, soit pauvre ... Il y a rarement de juste milieu et cela fait vraiment bizarre. 

Sinon oui cela fait bizarre le mélange de la pauvreté et de la richesse ici. Tu peux trouver parfois des magasins de luxe à coté d'un magasin pour "pauvre", les gens riches se mélanger aux gens pauvres un peu partout et voir une grosse différence ... 

Quoi d'autre ? Le fait que je trouves les américains un peu (pas tous) faux-culs. Ils font des grandes manières devant vous et bavent sur votre dos par derrière. Mais cela se trouve dans de plus en plus de pays de toute façon ce n'est pas américain lol Et aussi le fait qu'il est difficile de se faire des amies parce qu'il semblerait que les américains ne souhaitent pas trop mélanger travail et vie privée. C'est à dire, qu'ils ont leurs amis hors travail et ne souhaitent que rarement voir leurs collègues en dehors du travail. Ce qui est dure pour moi parce que je n'ai pas de cercle d'amis autres que mon travail alors :/ Il va falloir changer tout ça avec mes collègues lol 


Romy B :
Où rencontrer des indiens à washington en face de vancouver ?

Ma réponse : Je ne pourrais pas répondre à cette question surtout pour Washington State, je ne suis allés qu'à Seattle, donc je ne pourrais pas du tout répondre à cela. Je suis désolé. Par contre je sais qu'en Virginie, il y a des tribus indiennes. Mais je n'ai pas eu la chance d'y aller pour savoir comment c'est. Je me renseignerais si c'est loin de chez nous et peut être que j'irais y faire un petit tour un de mes week-ends de libres :) 


J'espère que vous avez apprécié cette première partie :) Et n'hésitez pas à me poser d'autres questions :) J'adore y répondre :) 

Pleins de gros bisous à tous
Pauline

"Qu'est ce que c'est ? " #9



Coucou tout le monde,

Et voilà je suis de retour avec cette fameuse rubrique du blog :) Elle vous avait manqué ??? 

Alors je vais commencé par vous révéler l'objet du " Qu'est ce que c'est ? #8 " Et ensuite je vous ferais comme d'habitude découvrir un tout nouvel objet :) 



L'objet du Qu'est ce que c'est #8 est :



Il s'agit comme beaucoup d'entre vous l'on découvert de glaçons. Mais pas n'importe lesquels, biensure ils sont en plastique et on le logo des Ravens, notre équipe de foot, mais ils ont aussi une autre particularité :) ... Ils s'illuminent :) C'est pas magique :) 



Et voici donc le nouveau Qu'est ce que c'est ? :


Saurez vous retrouver avant le 1er juillet ce que c'est ??? 
Pour celles et ceux qui le savent déjà, ne le dite pas, laisser les gens faire des suggestions s'il vous plait :) C'est beaucoup plus amusant :) Et pour vous et pour celles et ceux qui essayent de trouver.

Je vous retrouves donc le lundi 1er juillet pour vous révéler ce qu'est cet drole d'objet tout mignon, et vous faire deviner un tout nouveau :) 

Pleins de gros bisous :) 
Pauline 

mercredi 19 juin 2013

Anglais : Et si on s'y mettait vraiment ???

Coucou tout le monde,

Je vais commencer cet article en français pour vous expliquer qu'il va s'agir d'un article en anglais. J'espere que vous aimerez, n'hésitez pas à commenter et me dire ce que vous en pensez :) Bisous bisous :) 


 Hi Everyone,

This is a new kind of article today. I'll try to do an article completly in english (with easy words for you). It's hard for me to do that because, i know that my english is not perfect, i still make mistakes but what do you want from me ? I learned it by being here, not in books, so sometimes it can be hard. So i apologize if you can see mistakes. 

Anyway, yesterday we moved one of our bookcase in the living room. I had to remove all the books and put them back. Tonight, when i was looking at them, one gave me an idea ;) I decided to share that book with you in this category.

It's a book i bought to my husband as a Christmas gift one year. It explains to americans typical french words that we use all the time. You can think it's boring, but they explain them with lot of humor. 

The book is call : Pardon my French. 



I thought it could be nice to explain you things that you already know, but in english and a different point of you.

Let s get started !

The first word they explain in the book is : Apéro ! I thought it was really funny because, it's a thing we do in France for any reasons that is really missing in the american way of life. I miss that a lot !!! 


How the book explain it :

Apéro is the familiar form of the word apéritif ad it is definitely an important word to learn early on. With luck, you will encounter un apéro either at work or at home. At work, people seem to treat their colleagues to an apéritif before a meal to celebrate the birth of a baby, the buying of a new car or to announce a change of job. I have fond memories of sitting down for lunch with colleagues whereupon one would rub his hands together with delight and cry: "Allez ! C'est moi qui vous offre l'apéro aujourd'hui !" before going on to announce some especially good news. We also have a system where if you lost a bet, you had to pay for the apéro for everyone. You can of course have apéritif away from the office, whether before a meal at home with friends or at a restaurant. Inviting someone an apéro or, more correctly, inviting them to " venir prendre l'apéritif " is a pleasant and simpler altrenative to inviting them to supper. The key element of a decent apéro is good sparkling wine, or preferably Champagne, in generous quantities. The ultimate apéro, which can rival a meal, is something called an apéritif dinatoire. If you get invited for such an apéro you can expect the drinks to be accompanied by several different types of hot food and there should even be something sweet at the end. Depending on how much food is served, an apéritif can last anywhere from an hour to all evening.



What do you think ? For me it's close to the real apéritif, but it's a little cliché ... Because personally in my family, we nerver really drink champagne or wine during an apéro, unless it will be a big event. And they forgot to talk about the littles snacks we are serving with, like nuts, curly ... And sometimes you can have apéro dinatoire without hot food ... I think it s a good try for this book to explain this word, it's not wrong at all, just need to be a little less cliché !!! 



I do not know if i will do the same thing next week, because i'm not really allowed to write down the entire book, but i will try to share with you maybe the funniest one :) Or the one you are not expecting to be explain to somebody in a book. 

Have a good one and see you later :)

XoXo my friends,
Pauline

mardi 18 juin 2013

Pas de Crossover mais ... un film !



Coucou tout le monde,

Aujourd'hui je viens ouvrir une autre rubrique vidéo : Les Films ! Je sais que certaines personnes n'aiment pas les crossovers ou ne les trouvent pas vraiment très intéressant. Et comme j'avais envie de vous parler de films (récents ou un peu plus vieux), je me suis dit qu'ils seraient sympa d'alterner films et crossovers. Qu'en pensez vous ?



Je commencerais donc ce tout permier article film avec l'un de mes gros coups de coeur du moment : Safe Haven.

Je voulais le voir depuis longtemps, mais mon mari n'était pas très très emballé. Jusqu'au jour où il est revenu du travail avec la location du film. Nous l'avons regardé et je n'ai pas regretté. J'aime beaucoup.

Voici le synopsis du film : Une jeune et mystérieuse femme (Julianne Hough) arrive dans une petite ville pour commencer une nouvelle vie. Elle rencontre un jeune veuf (Josh Duhamel), qui pourrait bien lui offrir ce nouveau départ. Mais elle semble cacher de sombres secrets, qui ne vont pas tarder à la rattraper

Je ne sais pas exactement quand le film sortira en France, je sais que nous il est déjà en blu ray et dvd partout. Je sais aussi qu'au Quebec le film s'appelle "Un havre de paix" !

Voici la bande annonce quebecoise (pour ceux qui ne parlent pas anglais) :


Et voici la bande annonce americain (que je préferes niveau voix lol) :



Si le film sort en France, je vous conseilles d'aller le voir :)

Gros bisous
Pauline

lundi 17 juin 2013

VOYAGE USA : Par où commencer ???




Coucou tout le monde,

Aujourd'hui, j'ai fait le tour de mon disque dur externe, afin de regarder un peu de quel "Voyage" je pourrais bien vous parler dans l'article d'aujourd'hui. Mais je ne sais pas du tout par où commencer. j'ai eu la chance de visiter tellement d'endroit aux Etats-Unis, que je ne sais absolument pas quels villes choisir :/ J'ai donc eu l'idée de vous demander de choisir pour moi. Ainsi je pourrais vous faire plaisir et cela m'aidera beaucoup :) 

Je vais donc vous faire une liste des lieux où j'ai eu la chance d'aller pendant mon année au pair, et vous pourrez choisir quelle ville vous voulez pour la semaine prochaine. Je prendrais la ville qui revient le plus de fois pour la semaine prochaine et ainsi de suite pour les semaines à venir. C'est partit ...



Washington DC 
J'y ai vécu pendant un an et demi, donc je commences à bien connaître cette ville. Bon beaucoup de choses ont changé depuis que je n'y vis plus, mais je connais les plus importantes choses à y faire ... :)

New York
J'y suis allé pour le moment 6 fois depuis janvier 2009. J'adore cette ville, même s'il y a encore tellement de chose que je ne connais pas sur cette ville. Mais je peux quand même en parler un peu ;)

Seattle
J'ai eu la chance d'aller à Seattle trois fois avec mes hosts. Je ne connais pas tellement bien cette ville, même si je connais quelques petites choses, puisque j'y était avec mes hosts et que j'ai surtout fait des choses avec eux.

Philadelphie


Williamsburg

Hawaii Honolulu

Boston 

Chicago

Wilmington

Texas
Austin, San Antonio, Dallas.

Tennessee
Nashville pour le country music festival 2010 et Clarksville pour rendre visite à mes beaux parents.

Ocean City

Virginia Beach
 
Lititz : Petite ville en Pennsylvanie.

Ohio : Pour notre lune de miel. 

Parc d'attraction : Six Flags virginie, cedar Point Ohio, Bush Garden Virginie, Kings Dominion Virginie, Hershey Parc Pennsylvanie. 



Je ferais donc un article la semaine prochaine sur la ville qui aura le plus de faveurs de votre part. Je sais que vous vous attendiez à un article cette semaine et j'en suis vraiment désolé :/ Mais je vais me rattraper avec toutes ces villes à vous présenter très très bientôt !

Je vous fais pleins de gros bisous
Pauline

samedi 15 juin 2013

Un monde de filles : Relations longues distances ... #1


Coucou tout les filles (et aussi les garçons pour ce sujet),

J'ai eu envie aujourd'hui de vous parler de " Relations Longue Distance ". On me demande souvent, comment j'ai fait pour rester loin de mon chéri, si cela n'avait pas été trop difficile ... Et même aujourd'hui, lorsque je repenses à tout cela, je me demande comment je ferais aujourd'hui si cela devait se reproduire. Je crois que je n'en serais pas capable ... Bref je vais essayé au travers de cet article du jour, de vous parler un peu plus de mon point de vue sur les relations longues distances .... 

Mais je commencerais tout d'abord cet article par revenir un peu sur mon expérience personnelle. 

 
Comme beaucoup d'entre vous le savent, je vis aujourd'hui à Baltimore, dans le Maryland, aux États Unis. Mais ce que peu de personnes savent, c'est ce que j'ai pu traverser et ressentir pendant le temps où, j'ai dû être loin de mon chéri.

La première fois que nous avons été séparé par la distance, était d'Août 2010 à fin Décembre 2010. Soit presque 5 mois sans se voir. Au début, c'était pas trop difficile, mais après quelques semaines, j'ai eu de plus en plus de mal à être loin de lui.

Heureusement qu'internet était là, même si Monsieur n'est pas un grand fan et n'y était presque jamais ... Skype a aidé pendant un certains temps mais est vite devenu ingérable. J'ai commencé à déprimer, à pleurer tout le temps, à l'appeler tout le temps ce qui n'aida pas notre relation, puisque lui préférait gérer la distance sans trop de contact téléphonique ou internet. Pourquoi ? Parce que cela lui faisait plus de peine qu'autre chose. Du coup, on c'est pas mal engueulé  pendant ce long moment sans se voir. Parce qu'après un petit temps la communication avait du mal à se faire entre nous, et les 6 heures de différences entre nos pays, n'arrangeaient pas les choses.

Ce qui aida un peu plus, fut le moment où mes parents m'ont acheté en cadeau de fiançailles/mariage, un billet d'avion pour aller le voir. Il y avait enfin un jour précis où nous nous reverrions. C'était un peu plus facile à gérer pour nous, de pouvoir faire un petit décompte et se rendre compte que nous n'étions plus si loin de nous revoir.


Je suis donc retourner le voir après Noël. C'était le bonheur fou :) Je suis rester aux États Unis pendant trois mois (la limite autorisé en tant que touriste). J'ai pu ainsi préparer un peu le mariage, trouver ma robe ... C'était vraiment très bien :) même si ces trois mois sont passé à une vitesse folle. Beaucoup plus rapide que les premier trois mois à mon retour en France ...

Je suis rentré en France fin Mars 2011 et là j'ai pu m'occuper un peu plus de mes préparatifs de départ, du visa ... et ce fut en juin 2011 que j'ai repris l'avion, cette fois ci définitivement pour le rejoindre et devenir sa femme.

Les moments de séparations n'ont pas été faciles du tout. Mais je penses que lorsqu'on a un projet précis en tête ou des dates précises, cela aide à tenir le coup un peu plus. La première fois, je ne savais pas du tout quand je le reverrais, et c'est ce qui a dû me rendre plus que folle. La deuxième fois, j'ai été plus sereine, même si ce n'est toujours pas simple d'être loin, je savais que je le verrais bientôt, et pour passer le reste de ma vie avec lui, du coup, cela à rendu la situation beaucoup plus gérable.


Avant d'être séparé par la distance de l'homme ou la femme de sa vie, il faut en parler. Il ne faut vraiment pas attendre de se retrouver devant le fait accomplit pour parler de la séparation. Il est très important de pouvoir se confier l'un à l'autre sur ce que l'on pense de cette distance, si l'on sait déjà qu'on pense que cela ne marchera pas ou si au contraire on envisage de faire différentes choses pour entretenir la relation. Parce que si vous vous retrouvez du jour au lendemain dans la situation, et que vous ne savez pas comment l'autre voit les choses, vous allez devenir très parano. Vous demandant toutes les minutes si la personne pense encore à vous, ce que la personne fait ... La communication avant et pendant est très important.

Si vous avez l'occasion, avant la distance de mettre au point un système de visite (plus ou moins fréquentes selon de la distance) faite le, cela aide vraiment énormément, d'avoir une date (plus ou moins précise) en tête. Si vous savez que vous allez revoir votre chéri(e) tous les week ends, tous les deux week ends ... cela aide vraiment à faire passer le temps un peu plus vite, que de ne pas avoir aucune date.



  • COMMUNICATION 
 Il est là encore très très important de communiquer le plus possible. Pas forcément en vous appelant tous les jours, plusieurs fois par jours, mais en vous confiant l'un à l'autre sur ce que vous ressentez. Je sais que moi j'avais besoin d'entendre la voix de mon chéri tout le temps. Et j'avais du mal à comprendre que ce n'était pas le cas pour lui. Au début, je l'avais vraiment très très mal pris, qu'il ne souhaite pas me parler autant que moi. Mais après une grosse dispute, il m'avait confié que cela lui faisait plus de mal de m'entendre tous les jours que du bien. Et cela m'a fait beaucoup plus réfléchir. S'il ne m'avait jamais confié cela, je penses qu'on aurait fini par se disputer tellement, que cela aurait peut être été la fin de notre histoire, à cause d'un manque de communication. Mais heureusement pour nous, nous avons su nous parler, et nous confier l'un à l'autre pour en ressortir encore plus fort de cela.
Il faut donc trouver la meilleur façon d'être ensemble malgré la distance. Que se soit le téléphone, la webcam, les emails ou les lettres, vous devez trouver ce qui vous correspond le mieux à tous les deux. Il ne faut surtout pas qu'un se sente plus frustrer dans la relation que l'autre, ou cela finira mal.


Je ne veux pas faire un article de trois kilomètres de long, c'est pourquoi, pour ce premier article, je vais tout simplement en arrêter là. Mais je reviendrais la semaine prochaine sur  "Comment entretenir sa relation longue distance ?"

J'espère que cela vous a plu et je vous donne rendez vous samedi prochain ...

Gros gros bisous 
Pauline


vendredi 14 juin 2013

Nouvelle Rubrique :) : TAG #1

Coucou tout le monde,



Normalement tous les vendredis je vous parles du sujet d'au pairs, comment faire pour devenir au pair ? L'expérience ... Mais cette fois ci, j'ai eu envie de faire quelque chose de complètement différent. Je voulais partager avec vous un petit tag :) Je ne voulais pas vraiment faire ce genre de chose, je pensais que ce n'était réservé qu'au youtubeuse ... Mais plus maintenant. Le tag que je vais faire aujourd'hui pour vous est un tag appellé : De A à Z !

Il s'agit d'un tag pour lequel il suffit tout simplement de trouver un mot qui vous corresponds avec les lettres de l'alphabet afin de vous en apprendre un peu plus sur moi :) Etant un tag assez long à faire, puisque je ne veux pas juste vous lancer les mots comme cela à la figure, je le ferais en plusieurs parties afin de vous expliquer pourquoi j'ai choisi tel ou tel mot pour une lettre.

J'espère que vous aimerez :)



A : Amour. 
Je penses que c'est un mot que tout le monde choisirait pour cette lettre. Mais parce que l'amour est très important dans la vie. Mais moi, dans mon cas, c'est vraiment ce qui bouste ma vie, puisque je fais vraiment les choses par amour. La preuve, je suis aux Etats Unis, par amour pour mon mari. Si c'est pas une belle preuve ça ...

B : Bretagne et Batlimore.
Je ne pouvais pas choisir entre ces deux mots puisque j'ai quitté l'un pour aller vivre dans l'autre. J'ai donc laissé ma Bretagne chérie pour venir m'installer dans la charmante ville de Baltimore, d'où mon mari est originaire.

C : Curieuse.
La curiosité est un vilain défaut. Je sais que je suis curieuse de tout. Parfois cela peut être bien, mais parfois non. Tout simplement parce que cela devient parfois un vrai calvaire pour moi si je ne sais pas de quoi certaines personnes sont en train de parler, ou d'attendre pour savoir ce que je peux avoir comme cadeau pour n'importe quel évènement. 

D : Nom de famille.
Première lettre de mon nouveau nom de famille. J'avoue que je n'ai pas vraiment aimé mon nouveau nom de famille avant très longtemps. Surtout à cause d'une série télé. Pas que je n'aimais pas la série ou le personnage qui portait ce nom là, mais tout simplement parce qu'à chaque fois que j'entendais ce nom, je ne pouvais empêcher de penser à ce personnage. Je continue toujours de le faire, mais aujourd'hui je m'en fiche. J'aime le fait qu'il représente tout simplement que je suis lié à mon mari :)

E :Etats Unis.
Et oui, mon nouveau pays, avec ses qualités (avoir mon mari et deux trois autres petites choses que je ne peux pas avoir en France) et ses défauts (et il y en a pleins ...) Vous pourrez en apprendre beaucoup sur ce pays au travers de mon blog.

F : France.
"Douce France, cher pays de mon enfance ... " Ah la France, qu'est ce qu'elle me manque ... Je ne pensais pas qu'elle me manquerais autant. Aussi bien pour ses trésors (ma famille, mes amis et ma Bretagne) mais aussi pour certains de ses avantages que nous ne savons pas apprécier avant de ne plus les avoir. J'aimerais y vivre de nouveau.

G : Gene.
Le prénom de mon mari, qui se prononce jine et pas gène. Je ne pouvais pas vraiment choisir un autre mot pour cette lettre puisqu'il s'agit de la première lettre du prénom de mon mari. S'il n'est pas la première chose à laquelle je penses lorsque je vois cette lettre je devrais me poser des questions lol.

H : Nom de jeune fille :
Première lettre de mon nom de jeune fille. Parfois j'avoue que mon ancien nom de famille me manque. Je suis très fière de mes racines, d'où je viens, que je ne sais pas pourquoi je n'ai pas eu le déclic de choisir d'avoir les deux noms de famille. Bref lol ce nom représente une grande grande partie de moi et de ma vie :)


Rendez vous une autre fois (par surprise) pour la suite :)

Gros bisousssssssssssssssssssssssssssssss
Pauline

jeudi 13 juin 2013

Etats Unis : FLAG DAY !

Coucou tout le monde,


Demain au États-Unis se sera la fête du drapeau américain. Le 14 juin de chaque année, est célébré aux États-Unis, l'adoption du drapeaux que nous connaissons tous aujourd'hui. Comme nous le savons tous, les américains aiment leur pays et on un sens du patriotisme très développé. Cela ne sera donc pas rare de voir des gens porter les couleurs de ce drapeau, ou planter des petits (ou grands) drapeaux chez eux. Mais laissez moi vous parler un peu plus de ce drapeau ... 

Le drapeau des États-Unis, est souvent surnommé Stars and Stripes (littéralement « étoiles et bandes »), The Star-Spangled Banner (généralement traduit par « bannière étoilée », et qui est également le titre de l'hymne national des États-Unis) ou encore Old Glory, est le drapeau national et le pavillon national des États-Unis. 

Il se compose de treize bandes horizontales rouges et blanches d’égales largeurs, disposées alternativement et d’un canton supérieur (côté mât) de couleur bleue parsemé de cinquante petites étoiles blanches à cinq pointes arrangées selon neuf rangées horizontales.

Les 13 bandes représentent les 13 États fondateurs qui se sont unis pour former les États Unis d'Amérique; de même que, initialement il n'y avait que 13 étoiles. Ces bandes sont cousues l'une à l'autre (et non pas imprimées) pour symboliser l'union ainsi scellée entre les États fondateurs.

Le premier drapeau des États-Unis a été adopté le 14 juin 1777, moins d’un an après la Déclaration d’indépendance. Il ne comptait alors que treize étoiles à son canton. Vingt-sept versions successives ont existé, chacune adoptée pour rendre compte de l’augmentation du nombre d’États dans l’Union. 

La version actuelle à cinquante étoiles est la version officielle depuis le 4 juillet 1960, suite à l'intégration d'Hawaï le 21 août 1959 comme 50e État.


Usage :

Le drapeau peut être sorti tous les jours de l'année entre l'aube et la tombée de la nuit. Un éclairage approprié permet de laisser le drapeau sorti de nuit. Il ne doit pas être sorti si les conditions météorologiques ne s'y prêtent pas, sauf s'il s'agit d'un modèle qui le permet.

La sortie du drapeau est conseillée plus particulièrement les jours suivants :

  • Jour de l'an
  • 21 janvier - intronisation du président des États-Unis (Inauguration Day) ;
  • 12 février - anniversaire de Lincoln ; 
  • 3e lundi de février - anniversaire de Washington (Presidents Day) ;
  • Dimanche de Pâques ; 
  • 2e dimanche de mai - Fête des Mères ; 
  • 3e samedi de mai - Armed Forces Day ;
  • Dernier lundi de mai - Memorial Day (en berne jusqu'à midi) ;
  • 14 juin - Jour du drapeau (Flag Day) ;
  • 4 juillet - Independence Day, fête nationale ;
  • 1er lundi de septembre - Fête du Travail ;
  • 17 septembre - Constitution Day ;
  • 2e lundi d'octobre - Jour de Christophe Colomb ;
  • 27 octobre - Navy Day ;
  • 11 novembre - Veterans Day ;
  • 4e jeudi de novembre - Action de grâce ;
  • 25 décembre - Noël ;
  • Sur proclamation par le président des États-Unis ; lors des anniversaires d'entrée des États dans l'Union (date d'admission) ; lors des jours fériés des États.
Le drapeau doit être disposé tous les jours près du bâtiment principal de chaque bâtiment gouvernemental et institution publique. Il doit être disposé dans ou à proximité de chaque bureau de vote les jours d'élection et il doit être disposé dans ou à proximité de chaque établissement scolaire les jours de classe.

Il est recommandé aux possesseurs d'un drapeau d'en prendre soin. Laver le drapeau est autorisé et recommandé pour prolonger sa durée de vie. S'il est abîmé, le drapeau peut être reprisé tant que cela ne se voit pas trop et n'altère pas de façon notable ses proportions.

Le drapeau peut être plié de plusieurs manières mais il existe une procédure spéciale, faite par deux personnes se faisant face et le tenant à hauteur des hanches. Le drapeau est d'abord plié en quatre dans le sens de la longueur avant d'être plié en un triangle qui ne laisse apparaître finalement qu'une portion du canton bleu.

Un drapeau usé, endommagé ou déchiré en lambeaux ne peut plus flotter. Il doit être détruit de manière respectueuse, de préférence en le brûlant. Il est cependant recommandé de l'amener à un centre de l'American Legion ou aux Scouts qui sauront s'occuper de la destruction du drapeau dans de bonnes conditions, notamment en faisant des cérémonies spéciales. Pour certains, c'est le seul cas où le drapeau peut être brûlé. 

Cependant, aucun amendement contre la désacralisation du drapeau des États-Unis n'a été promulgué, en vertu du Premier amendement de la Constitution qui protège la liberté d'expression. Brûler le drapeau en signe de protestation n'est donc pas un acte illégal.

Le drapeau peut également être mis dans une boîte ou un sac, puis enterré, coulé, ou recyclé, tant que la façon de la faire est respectueuse et digne.


Interdiction :

Le drapeau des États-Unis ne doit jamais être incliné, c'est-à-dire abaissé, pour saluer une autorité. Ceci ne s'applique pas aux pavillons nationaux de bateaux lorsqu'ils répondent ainsi au salut d'un autre bateau.

Le drapeau attaché à un mât ne doit pas être retenu autrement que par son attache au mât et ne doit rien toucher d'autre. Il doit toujours flotter librement, c'est pourquoi il ne peut être transporté à plat, verticalement ou horizontalement, sauf lors du pliage. S'il entre en contact avec un autre objet, il doit être replacé de façon à ce que cela n'arrive plus. Le drapeau ne doit rien toucher en dessous de lui, notamment le sol. À nouveau, s'il touche le sol, il doit être relevé. Lorsque le drapeau est abaissé d'un mât, il ne doit pas toucher le sol, mais doit être attendu et accueilli par les mains et les bras d'une personne qui le reçoit.

La bannière étoilée n'admet aucune surcharge comme du texte, des images, des logos, ou des initiales, mais l'on peut ajouter une bordure ou des franges dorées autour de l'étendard lui-même.

Le drapeau ne doit pas servir à draper, envelopper ou couvrir des objets, des cadeaux, des véhicules, des bateaux, ou pour transporter quelque chose. Seuls les cercueils peuvent être drapés de la bannière. 

Le drapeau ne peut pas non plus être utilisé comme linge de maison, habillement, à des fins publicitaires, pour décorer une structure, mais il peut être déployé derrière un orateur.



Autre petite chose à savoir sur le drapeau :

Lorsqu'un drapeau passe dans une parade ou un cortège, l'on doit faire face au drapeau et poser sa main droite sur le cœur, ou faire un salut militaire au drapeau si l'on est en uniforme. 

De plus, dans le cas où l'on porte un badge représentant la bannière étoilée, celui-ci doit toujours être porté près du cœur

Les militaires tués au combat ainsi que les vétérans ayant quitté l'armée de façon honorable peuvent avoir leur cercueil recouvert d'un drapeau qui sera fourni par l'État. Le drapeau dans ce cas-là ne doit pas toucher le sol ni accompagner le cercueil sous terre. Il doit être retiré et plié cérémonieusement. Il est ensuite remis à la famille du défunt. Ceci n'interdit pas à toute autre personne d'avoir son cercueil recouvert d'un drapeau.



Disposition et Orientation :

Les principes de base sont que le drapeau doit toujours être à la place d'honneur sur le territoire des États-Unis (à sa propre droite, c'est-à-dire à la gauche de la personne lui faisant face), le canton bleu en haut et de nouveau à la place d'honneur : du côté du mât ou à la droite du drapeau (à la gauche de la personne lui faisant face) ou vers l'avant si le drapeau est affiché sur un support mobile (comme un véhicule ou l'uniforme d'un soldat).

Le drapeau peut être hissé le canton bleu en bas en signe de grande détresse ou danger.

Le drapeau est toujours hissé rapidement et baissé avec lenteur. Dans le cas où le drapeau est mis en berne, il est tout d'abord hissé rapidement, puis abaissé à mi-mât avec lenteur. Pour abaisser un drapeau mis en berne, il convient d'abord de le hisser vivement depuis le mi-mât puis de l'abaisser lentement.

Dans le cas où le drapeau est utilisé pour couvrir un cercueil, le canton bleu est disposé au-dessus de l'épaule gauche du mort.

Dans le cas où plusieurs drapeaux sont exposés, le drapeau des États-Unis doit en général être toujours à la place d'honneur et aucun drapeau ne peut se trouver au-dessus de lui, ou à sa droite à la même hauteur. Si on hisse plusieurs drapeaux nationaux, ils doivent être hissés en même temps et avoir des tailles équivalentes (en temps de paix, l'usage veut que les drapeaux nationaux soient hissés à la même hauteur que celui des États-Unis). Une exception à la règle est mentionnée explicitement dans le Code des États-Unis. Il s'agit du drapeau des Nations unies qui occupe la place d'honneur au siège de l'ONU à New York. Dans ce cadre, il est aussi autorisé de voir le drapeau des États-Unis occuper un rang équivalent à celui des drapeaux des autres nations.


Je tiens à préciser que j'ai trouvé beaucoup de mes informations sur Wikipédia ... Il y a encore beaucoup plus d'informations sur le drapeau ... sur Wikipédia, mais ne voulant pas trop vous surcharger d'informations historiques, j'ai décidé de vous parler des choses que j'ai trouvé importantes ou même marrantes à savoir ! J'espère que vous avez aimé cet article ! 

Pleins de gros bisous :)
Pauline

mercredi 12 juin 2013

Anglais : Vocable ... vivez le monde en V O !

Hi Everybody, 

How are you today ? I'm coming back today with a new article for you :) Are you ready ? Let's go !!!! 



Bon je reprends le français pour celles qui ne comprendrais pas grand chose à cette langue et qui suivent cette rubrique pour justement en apprendre plus ... J'ai décidé aujourd'hui, de vous parler d'un magazine que j'avais il y a longtemps et que je n'ai pas su apprécier plus que cela lorsque je ne parlais pas anglais. Je m'y étais abonné et je ne l'ai presque jamais regardé. Mais je me dis aujourd'hui que cela avait été une belle erreur. Ce magazine est quand même assez bon. Et peux vous permettre de progresser si vous vous y mettez vraiment !



Il s'agit du magazine vocable. Je ne me rappelles plus exactement comment le magazine se présentait à l'intérieur, mais je crois qu'il avait pas mal d'article, il venait parfois avec des cds, il y avait la possibilité aussi d'avoir des éditions limités. Je sais que chaque vocable possède une montagne de vocabulaire, ce qui peut être très bien pour progresser. Je crois aussi me rappeler qu'il y avait parfois des jeux et des leçons pour vous faire progresser. Mais je ne voudrais pas y mettre ma main à couper, je n'en suis pas sure à 100 % et surtout, ils ont dû changer un peu depuis que j'avais eu les miens.

Vous pouvez vous y abonner pour 6 mois je crois, un an sure. C'est un peu cher pour des magazines mais je penses qu'ils valent le coup. Du moins dans mes souvenirs ils le valaient, je ne savais juste pas comment m'y prendre, et le fait que j'étais aussi nul en anglais, m'avait peut être décourager d'en apprendre plus. En tous cas si vous voulez tester une fois, ou jouer vos curieuses, je sais qu'il est aussi vendu dans les bureaux de tabac ou magasins en France.


Si certaines d'entre vous sont intéressés de vous y inscrire vous pouvez vous rendre sur le site internet du magazine. Ils possèdent un lien pour cela. 

Faites le tour d'internet aussi, ils ont parfois des deals sur certains sites pour avoir l'abonnement à moins cher. Comme par exemple ce site, qui pour la fête des pères de ce week end propose de 20 euros à 55 euros de réduction selon la version que vous désirez acheter (1 an, 2ans ...) : http://www.viapresse.com/abonnement-presse/abonnement-magazine-langues/abonnement-magazine-vocable-all-english-321.html 

Si vous vivez proche d'une université et parfois dans les lycées en début d'année, il y a des étudiants qui proposent aux gens de s'abonner à des livres tels que Vocable, vous pouvez là aussi faire des économies. C'est comme cela que j'avais eu mes premiers vocable. 



Voili voilou, j’espère que ce petit article vous aura plus ! J'essayerais d'en faire d'autres sur d'autres magazines mais je ne connais pas vraiment, je vais peut être essayer de contacter les agences s'ils pourraient me décrire tout pour vous donner des meilleurs articles, plus précis sur leurs magazines. 

Si vous avez Vocable déjà, ou si vous connaissez, n'hésitez pas à témoigner dans les commentaires en me disant ce que vous en pensez ... 

J'ai également aussi contacté des agences de différents magazines d anglais pour savoir s'ils n'aurais pas des exemplaire gratuits afin que je puisses comparer ou faire des articles sur leurs magazines, mais si vous vous avez des magazines d anglais que vous ne regardez plus, dites le moi, je serais preneuse s'ils ne m'envoient rien !!!!
Gros gros bisoussssssssssssssssssssssss

Pauline :)