samedi 18 janvier 2014

Triste début d'année 2014 ...

Coucou tout le monde,

Je tiens à commencer cet article par des petits excuses. J'avais promis de vous écrire plus, l'une de mes résolutions était d'être beaucoup plus présente sur le blog ... mais je n'ai pas réussi à tenir cette promesse faites à vous mais également à moi même. Je ne cherches pas d’excuses ... mais ce début d'année 2014 n'a pas commencé au mieux pour nous. Entre le travail qui est assez prenant et la vie de tous les jours, il ne m'est pas aussi facile que je le pensais de venir sur le blog. 

Récemment, un évènement triste est venue chambouler encore plus notre quotidien ...


Le 09 janvier 2014, mon mari à reçut un coup de téléphone de son papa. Le genre de coup de fil que vous ne voulez pas recevoir. Son grand père nous as malheureusement quitté ce jour là. Du coup cela fut assez difficile de penser à autre chose. Mon mari c'est enfermé dans le travail jusqu'au lundi qui à suivit. Afin sûrement de ne pas penser à sa perte. 

Lundi 13 janvier sur les coups de 14h, nous nous sommes rendus à ce que les américains appellent un " Viewing ". Je ne sais plus comment cela s'appelle en France, mais il s'agit en fait d'une journée où l'on peut aller voir le corps de la personne qui nous a quitté afin de pouvoir lui dire au revoir. Il y a généralement deux différents moments dans la journée pour ce genre d'évènement. Une première session destinée uniquement à la famille et une autre pour le amis et connaissances de la famille.

Lundi, le moment réservé pour la famille était de 14h à 17h, et celle d'après pour les autres de 18h à 20h. Lorsque nous sommes arrivés je ne savais pas comment cela allait se passer, s'il y avait différentes pièces pour les personnes qui ne se sentaient pas prêtes à voir le corps du grand père de mon mari. Mais lorsque nous sommes entrés, il s'agissait d'une grande pièce donc nous avons directement vue où son grand père était. Nous n'avons pas été directement le voir, peut être par appréhension du moment de se retrouver face à lui ... sans vie. Nous avons donc été à la rencontre de la famille paternelle de mon mari que je ne connaissais pas. Du coup j'ai fait connaissance de beaucoup de monde, tantes, oncles, cousins, cousines ... 

Après avoir parlé avec tout le monde, nous avons été voir le grand père de mon mari. Cela a quand même été un choc de le voir allongé dans son cercueil sans vie. La première chose que l'on regarde (du moins c'est ce que j'ai fait) c'est le ventre de la personne et cela fait vraiment très bizarre de ne voir aucun mouvement de respiration. Parce que lorsque l'on regarde le visage, on s'attend à tout moment à ce que la personne se réveille. Comme si il ne faisait que dormir. Cela donne un coté pas vraiment réelle au moment présent. C'est assez difficile de se dire que la personne ne se réveillera jamais. Je sais que je n'arrivais pas à réaliser. 


Nous avons ensuite regarder les différentes fleurs apportés soit par les personnes présentes soit pas les compagnies où les gens travaille comme par exemple le travail de mon mari avant envoyer une grande plante. Il y avait aussi une crois avec des fleurs blanches payés par tout les petits enfants (nous inclus) ... Nous avons également remarqué rapidement qu'il y avait un tableau avec une lettre que le grand père de Gene avait reçut lorsqu'il avait eu l'honneur de se voir remettre une médaille après la second guerre mondiale. Il avait d'ailleurs cette médaille sur son costume. Il y avait également le drapeau américain sur la partie du cercueil qui n'était pas ouverte.

Nous sommes restés tout l'après midi là bas à discuter avec la famille de mon mari ... beaucoup de souvenirs leurs revenaient soit avec leurs grand père ou entre eux ... Il y avait également des photos un peu partout dans la pièce ... C'était un moment très touchant de les voir tous aussi proche les uns des autres dans ce moment difficile. L'un des moments les plus difficile pour moi, et sûrement pour beaucoup d'autres, fut de voir l'une des cousines de mon mari pleurer. Elle avait perdu sa maman quelques jours avant Noël d'un cancer des poumons découvert en Novembre. Du coup perdre sa maman et son grand père en moins d'un mois cela n'a pas été facile pour elle. Et pour d'autres aussi parce qu'il s'agissait de la fille du grand père de mon mari, donc sa tante et son grand père. Pas facile pour tout le monde...


Lorsque nous sommes repartis ce jour là, nous avons fait un petit stop pour manger dans le centre ville de Baltimore. Je ne vais pas en parler dans cet article parce qu'il n'est pas fait pour cela, mais je vous en parlerais rapidement dans un autre ...


Mardi 14 janvier 2014 : Le jour de l'enterrement !



Nous sommes arrivés au même endroit dans lequel nous étions la veille pour le "Viewing", vers 12h30. A la différence de la veille, lorsque nous sommes arrivés, des gens qui y travaille, nous ont demander notre nom, nous on donné un papier orange (avec écris FUNERAL dessus) à accrocher au rétroviseur de la voiture et nous on indiqué où nous garer. Afin de pouvoir partir dans un certains ordre pour le cimetière après la cérémonie. 

Après nous avoir garé nous sommes sortis de la voiture pour rejoindre une des tantes de mon mari (une des sœurs de sa maman, de l'autre coté de la famille puisqu'on enterrait le papa de son papa). Nous sommes entrés à l'intérieur de la salle où des chaises avaient été installé, d'un côté (en face du cercueil) la famille, et de l'autre coté de la pièce, des chaises pour les amis de la famille. Il y avait déjà beaucoup de monde, mais nous avons quand même réussi à trouver où nous asseoir.

La cérémonie à commencé à 13h10, je n'expliquerais pas pourquoi nous avons du attendre un peu plus longtemps ... Donc la cérémonie à commencé avec le pasteur de l'église dans laquelle le grand père de mon mari été membre. Ensuite, le beau frère du grand père de mon mari qui est pasteur dans l'Ohio, à fait un long discourt pour parler de son frère, son ami ... Un groupe de l'église à chanté deux chansons avant que l'un des cousins de Gene, très proche de leur grand père, à fait un discourt. C'était vraiment très très émouvant, tout le monde à pleurer, il n'arrivait pas à parler avec l'émotion. Il a du faire une petite pause pour reprendre ses esprits. Ensuite le pasteur à reparler, le groupe à chanté de nouveau. Ce fut après deux heures de cérémonie que nous avons été appelé dans un certains ordre à rendre un dernier hommage au grand père de Gene avant de rejoindre nos voitures. 


C'est donc devant tout le monde, que chaque personnes appelées est aller dire au revoir au grand père, avant de sortir dehors afin d'aller dans nos voiture. Nous avons dû attendre que toutes les personnes qui souhaitaient dire au revoir au grand père de Gene le fasse avant qu'ils ne referment le cercueil et ne le mette dans la voiture funéraire. Lorsque cela fut fini, nous avons tous démarré nos voitures et mis les signaux de détresses. La voiture funéraire est partit en première, ensuite se fut la voiture de la dernière femme du grande père, et les enfants, suivit des petits enfants dont nous ... Nous avons donc suivit pendant 20 minutes la voiture jusqu'au cimetière. Lors de ce genre d'évènement la circulation est différentes. On ne s'arrêtent pas aux feux rouges, les gens doivent donc attendre au feux verts que le cortège soit passé pour continuer leurs chemins. Bien sure si cela devient trop dangereux on s'arrête. Mais voilà si vous venez un jour aux USA, n'essayer pas de forcer le passage, cela ne se fait pas.

Une fois au cimetière, Gene m'a laisser me garer et est partit vite rejoindre ses autres cousins afin de porter le cercueil depuis la voiture jusqu'à l'emplacement où il serait enterré. Le Grand Père de Gene, bien que remarié depuis presque 14 ans, avait décidé de se faire enterrer auprès de sa première femme (la grand mère de mon mari). Tout le monde trouvait cela normal puisqu'il avait été avec  sa première femme pendant 40 ans, jusqu'à ce qu'elle décède d'une tumeur au cerveau. Mais j'ai quand même trouvé cela très courageux de la part de sa nouvelle femme d'avoir accepté qu'il le fasse. C'est quand même son mari. 

Le lieu de l'enterrement ressemblait un peu à cela. Avec un tapis vert et une tente. Sous la pluie pour nous
Je n'ai pas pu voir Gene porter le cercueil, cela c'est fait pendant que tout le monde se rendait de leur voiture à l'emplacement où l'enterrement aurait lieu. Je l'ai juste aperçu quelques secondes de loin. Je l'ai ensuite rejoint avec le parapluie puisqu'il pleuvait, ce qui est un signe de bénédiction lorsqu'il pleut lors d'un enterrement. Là, le pasteur à fait un nouveau discourt avant que deux soldats de la Navy ont pris le drapeau qui était sur le cercueil et l'on plier de la façon traditionnelle. Cela a prit longtemps à faire. Avant qu'il ne soit donné à leur sergent qui l'inspecta rapidement. Puis il le donna à la nouvelle femme du grand père de mon mari. Là, elle se leva et se dirigea vers l'un des oncles de Gene, et lui dit " Je veux te le donner. Je sais qu'il te revient de l'avoir beaucoup plus que moi ..." Tout le monde à été très touchés de ce geste. Parce que beaucoup savait qu'il voulait vraiment avoir ce drapeau ... 


Ensuite le pasteur ajourna la cérémonie, la femme du grand père se rendît au cercueil et l'embrassa, ensuite les enfants et toutes les personnes qui désiraient le faire, dont moi et mon mari. Lorsque nous étions proche du cercueil, une des cousins de Gene, nous donna une petite rose blanche chacun, à garder, cela provenait de la croix en fleurs faite pour rendre hommage au grand père. Puis nous sommes repartit. Apparemment ici ils ne mettent pas en terre le cercueil devant la famille. Si l'on souhaite assister à cela, il faut s'écarter et le faire de loin. Peut être parce que c'est difficile à regarder ou peut être en cas de soucis au moment de mettre le cercueil en terre, je ne sais pas, mais mon mari m'a expliqué que ce n'était pas comme dans les films et que généralement les gens ne reste pas pour la mise en terre.

Ensuite tout le monde c'est retrouver à l'église où le grand père de Gene était membre. L'église avait organisé un petit repas tout simple pour la famille et les proches du grand père. Là tout le monde à pu manger, parler, il y a même eu des photos de famille de prise ... Nous sommes repartit de l'église vers 19h30 et nous sommes rentrés à la maison. Une fois à la maison, nous avons écris sur un ballon des messages d'anniversaire pour la tante de Gene qui est décédée avant Noël dont c'était l'anniversaire le jour là. Quel coïncidence d'enterrer le papa le jour de l'anniversaire de sa fille.

J'aurais aimé partager avec vous un évènement plus joyeux sur le blog, mais j'ai eu envie de rendre un petit hommage au grand père de mon mari : "POP" comme ils l’appelaient tous. 


CHARLES EDWARD DAVIS 
24 Septembre 1921- 9 Janvier 2014

Merci à vous de me lire, je vous embrasses...
Pauline

2 commentaires:

N a dit…

Ton récit est très intéressant. Ce que j'ai apprit des quelques enterrements que j'ai assisté est que le plus important n'est pas les mots que l'on va dire au proches dans ces moments-là, mais le fait d'être là tout simplement. Mes condoléances.

Paulineetoile* a dit…

Merci beaucoup :)